Le sens du nom...

合気 = Aïki (de Aïkido – sans Do 道, implicitement contenu dans « Tanren », l’idéogramme qui suit)
鍛錬 = Tanren (pétrir, forger discipliner, donner une forme, avec cœur)

A l'origine de ce nom, un texte de Maître Nobuyoshi TAMURA dont voici l'extrait :

"Pour nous Japonais, KEIKO globalement contient RENSYU – TANREN ou RENMA.
REN de RENSYU veut dire PETRIR, SYU veut dire APPRENDRE. Donc apprendre en pétrissant. Plutôt qu’exercice donc répétition, répétition, répétition.
TAN de TANREN, pour le forgeron, le fabricant de KATANA, c’est marteler le fer et aussi le tremper. REN, je vous le rappelle veut dire PETRIR.
Plutôt qu’entraînement, nous aurons donc à fortifier, discipliner, chauffer, laisser refroidir, puis frapper, changer la forme, donner une forme. Si vous voulez : entraînement, mais entraînement très dur.
RENMA – REN – PETRIR, et MA – POLIR comme avec le diamant ou avec la lime.
Ajoutez encore à TANREN ou RENMA cette notion que nous pousse à faire 100 fois ce qu’une personne fait 10 fois, 1000 fois ce qui est fait 100 fois etc.
L’ensemble de ce travail est KEIKO. Mais le sens originel de KEIKO est réfléchir, penser, méditer, sur les traditions, l’ancien temps, sur les choses anciennes de l’éducation, sur les arts martiaux."

Pour en savoir plus sur Maître TAMURA et sa pratique, un site qui lui rend hommage : http://www.merci-sensei.fr/home.php.

Créez votre site web ou votre boutique en ligne avec Mozello.

Rapidement, facilement, sans programmation.

Signaler un abus En savoir plus