Aïkido

Origine

L'Aïkido est une discipline martiale d'origine Japonaise qui fut créée au début du XXème siècle par Ô Senseï Morihei UESHIBA (1883-1969) à partir d'ancestrales techniques de combat. Les premiers des disciples de Morihei UESHIBA à enseigner en France sont Maître Minoru MOCHIZUKI en 1951 puis Maître Tadashi ABE en 1952, suivis de Maître Nobuyoshi TAMURA en 1964.

Signification

Les trois idéogrammes qui forment le nom AÏ-KI-DO ont chacun une signification propre :
  • = Union ou harmonie
  • KI = Energie vitale
  • DO = La voie (à suivre)
Une traduction possible est « la Voie de l’harmonie avec la Vie ».

Objectif

Au travers de sa pratique martiale, l'Aïkido a pour ambitieux objectif d'améliorer les relations entre les personnes en favorisant le développement harmonieux de chacun.
Cela suppose une recherche permanente et un souci constant de perfectionnement tant sur le plan technique, physique, mental ou relationnel.

Qui peut pratiquer l’Aïkido ?

L'Aïkido est accessible à toute personne en bonne santé, homme ou femme, adulte ou enfant. Il est possible de pratiquer tard dans la vie et/ou de commencer tard en pouvant arriver à un niveau intéressant.

En effet, l'Aïkido ne fait pas appel à la force physique mais à l'utilisation du déséquilibre, au contrôle articulaire et au développement du Kokyu (« souffle énergie »).
Il permet d'augmenter la souplesse, de corriger l'attitude (colonne vertébrale), d'améliorer le contrôle de sa respiration, son relâchement (relaxation) et son endurance. Chacun peut évoluer à son propre rythme et la recherche de chacun évoluera au fil des années en fonction d'un cheminement intellectuel mais aussi de son évolution physique.

Les bienfaits de la pratique de cette discipline peuvent se résumer ainsi, sur les plans :
  • physique : elle améliore la santé et le développement ;
  • technique : pour l’exécution des mouvements, elle impose l’étude du déséquilibre, la connaissance et l’utilisation de l’énergie, le développement des réflexes ;
  • social : elle développe le sens harmonieux des relations humaines et améliore la communication.

Esprit de pratique et valeurs

Contrairement aux autres arts martiaux, il n'y a pas de compétition en Aïkido.

Il s'agit d'un art martial qui tente de garder l'esprit traditionnel du dojo, c'est-à-dire la référence à un combat réel, même si certaines limitations sont indispensables à l'étude et la sécurité des pratiquants (il faut protéger son partenaire et se protéger soi-même).

L'Aïkido est également un art de la paix. Dans l'esprit du fondateur, il s'agissait moins de vaincre l'adversaire par un ensemble de techniques de combat que de développer, à travers l'Aïkido, sa compréhension de la relation à l'autre, mettant en place les conditions d'une absence de conflit. C'est pour cette raison que l'étude se fait avec un partenaire et non avec des adversaires.

L’Aïkido véhicule de nombreuses valeurs éducatives que sont la politesse et la courtoisie, le respect de l’autre et de soi-même, la gratitude, la maîtrise de soi, l’entraide et la coopération, la remise en cause (modestie) et la recherche de progression permanente. Il contribue par là à la lutte contre les discriminations, les incivilités et la violence.

Principes et cadre de travail
Dans le cadre de la pratique il y a Aïté, celui qui attaque, et Tori, celui qui exécute la technique.
Le travail de l'Aïkido est se construit autour du travail à mains nues et du travail aux armes.

Le travail à mains nues se pratique :
  • en Suwari Waza : les deux partenaires sont à genoux ;
  • en Hamni Handachi Waza : Tori est à genoux et l'attaquant est debout ;
  • en Tachi Waza : les deux partenaires sont debout.

Le travail avec les armes utilise :
  • le tanto, réplique d'un couteau en bois ;
  • le jo, bâton d'une longueur de 1,28 mètre dont l’origine est la lance japonaise « Yari » ;
  • le bokken, réplique d'un sabre en bois.

L’Aïkido est également régi par ce que l’on nomme le « Reishiki » (ou « étiquette »), ensemble de règles sur le comportement et les relations à adopter au sein du dojo (et par extension dans la vie de tout aïkidoka) afin de créer une ambiance propice à la pratique sereine et constructive de l’Aïkido. Les plus anciens doivent respecter cette étiquette, et la transmettre aux débutants en leur expliquant son sens.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter:

Créez votre site web ou votre boutique en ligne avec Mozello.

Rapidement, facilement, sans programmation.

Signaler un abus En savoir plus